01 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Bordeline

Sur les filaments stressés

De ma folie raisonnée

Se dressent des pics exacerbés

De sentiments explosés

J’ai peur, je crie, je pars

Je reviens complètement suppliciée

De ces voyages où rien ne pousse

Perdue, coupable et en larmes

De tout brûler, saccager à hurler

Ma douleur reste mon ultime phare

Consciente que tout s’égare

Mais pourquoi, pourquoi j’ai si mal

Mes seuls soleils restent noirs

Je suis malade, malade à crever

De ne pas entrer dans une vie illuminée

Mais qui es tu pour me comprendre et m’aimer

Ca ne durera pas, je vais tout détruire et me briser

Comme toujours finir seule et tétanisée

Mais qu’est ce qui se passe dans ma tête éclaboussée

Je n’ai pas commencé à vivre

Et pourtant , infiniment

L’espoir est toujours la

Qu’un jour ça changera

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Naturolab Mon coach Bien-être. |
Club Parfum Martinique |
Urgences Hopital Béziers - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cabinet de chiropraxie Jean...
| BoosterSaFertilité
| Jenniferforever